Lara Quarto

C’est le talent et la créativité

Styliste de la Marque Il Quarto Stile invente en 2009 le 4ème Style, un nouveau souffle pour la Mode.


Un esprit révélé au fil des collections..


La rencontre équilibrée et intelligente entre l’originalité de la haute couture et le confort du sportswear.


C'est à Turin, sa ville natale, qu'elle puise ses influences dans les années 80, une décennie d'excellence pour la Mode Italienne dont les Marques étaient synonyme de qualité ....


Le style Italien est très présent mais libre des diktats et des tendances..


Elle s’inspire pour la création de ses collections du « Life Style » basé sur les gouts et les comportements des femmes et de leur évolution..


Elle livre sa vision de la mode au 21ème siècle : « La Ré-évolution ».


Des modèles intemporels qui laissent à la femme Il Quarto Stile la liberté de sa propre interprétation : c’est la femme qui fait sa silhouette et non l’inverse.

"Il ne s’agit pas d’analyser le parcours d’une vie ou l’envie de réaliser un projet ou l’élan d’une passion qui nous emporte….
Il s’agit, pour moi, de comprendre, de faire le point, de mettre sur une balance les efforts fournis et les objectifs atteints….


J’ai toujours fait ça, j’ai toujours dessiné….
Je ne sais même pas quand tout a commencé très précisément : vers trois ans, mon père et moi réalisions, pour s’occuper le dimanche, des sculptures en métal, des barres carrées ou des cylindres de différentes longueurs avec des trous en guise de fenêtres. Nous imaginions des paysages de grandes métropoles, comme New York ! Le plus étonnant c’est qu’il n’avait jamais voyagé en dehors de l’Italie !!!


IL assemblait tout ça pour en faire des tableaux 3D et pour les fermer, il mettait un fond en carton sur lequel il dessinait un ciel avec des pastels. Si je ferme les yeux je peux encore sentir cette odeur de mélange de pastel, de carton et de ferraille !


C’est de là que me vient mon lien avec les couleurs et les matières.
C’est à ce moment-là que mon père, sans le savoir, m’a mis sur la voie.
C’est pour ça, très probablement que j’ai commencé à dessiner inconsciemment pour faire plaisir à mon père …"


Lara Quarto